communicationMuséesoutilsSite web

Décupler vos visites en lançant un blog pour votre musée

By 30 octobre 2020 No Comments

Blog For Museums

Décider d’ouvrir un blog sur son site internet est une très bonne initiative, la rédaction d’articles étant un formidable levier pour mettre en lumière les activités de votre musée, animer votre communauté mais surtout booster les visites sur votre site web puis dans votre établissement.

Mais comment s’y prendre ? Par où commencer ?

Tout d’abord pour capitaliser sur le trafic engendré par ces nouvelles visites et renvoyer les visiteurs vers vos autres contenus, nous vous conseillons de créer une rubrique/section dédiée à votre blog sur votre site existant, et non de créer un site à part.

Pour démarrer votre blog, voici 5 étapes clés :

  • Trouvez un sujet, en lien avec votre activité, qui intéressera votre cible (et vous passionne !)
  • Mettez vos idées au clair puis organisez-les
  • Rédigez les paragraphes, introduction et conclusion
  • Réfléchissez à un titre percutant
  • Diffusez votre article !

Attardons-nous ici sur la rédaction de votre article, de sa structuration à sa publication.

Structurer efficacement votre article

Avant de rédiger vos premières lignes, il est nécessaire de définir en amont la ligne éditoriale que vous souhaitez employer : les thèmes à aborder, la tonalité de communication, la fréquence de vos articles, etc. et ce en fonction de votre cible. Cela guidera la rédaction de vos articles, mais aussi la création de vos autres contenus, et assurera la cohérence de vos publications dans la durée.

Une fois cela fait, vous pouvez poser à plat toutes vos idées sur une feuille blanche puis les regrouper afin de définir l’ossature de votre article. Si vous faites partie de ceux qui préfèrent rédiger directement, sans passer par la case « plan », allez-y ! Il n’y a pas de bonne méthode, juste celle avec laquelle vous êtes à l’aise.

Il n’en demeure pas moins que votre article doit être aéré, divisé en plusieurs paragraphes avec des sous-titres afin d’en faciliter sa lecture. Une introduction et conclusion sont également conseillés et appréciés par les lecteurs.

En fonction de votre sujet, votre contenu peut être structuré sous forme de :

  • Liste, sans ordre particulier de type : « 5 raisons de… » ou « 10 conseils pour… »
  • Chronologie pour raconter un événement par exemple
  • Étapes pour montrer comment parvenir à un résultat ou une conclusion
  • Débat pour présenter différents arguments
  • Argumentation pour expliquer point par point votre avis sur une question donnée

N’oubliez pas qu’un article de blog doit apporter du contenu intéressant et utile pour séduire à la fois les internautes, mais aussi les moteurs de recherche. À ce titre, partager votre expertise et vos connaissances est une bonne pratique.

Soigner votre introduction et conclusion

Votre introduction doit être courte et expliquer l’objectif de votre article afin de capter l’attention.

Pour la conclusion, outre le fait de vouloir récapituler vos principales idées, elle doit permettre d’élargir vos propos en proposant notamment une action, un sujet connexe.

Choisir un titre accrocheur

Au-delà de donner envie à votre article d’être lu, le titre a son importance vis-à-vis de son référencement sur les moteurs de recherche. En effet, les quelques mots clés qu’il va contenir vont permettre sa bonne indexation sur le sujet qu’il traite.

Il doit en outre tenir toutes ses promesses. En pratique, le titre doit :

  • Porter sur un sujet précis
  • Répondre le plus souvent à une problématique de votre public
  • Être court et percutant

A noter qu’un titre avec des mots jouant sur l’émotion donnera davantage envie aux internautes de cliquer. Par exemple, entre « Apprendre à peindre à l’aquarelle » et « 5 conseils infaillibles pour réussir toutes vos peintures à l’aquarelle », qu’est-ce qui vous semble le plus percutant ? Le sujet est certes le même, mais le second va jouer sur l’émotion en apportant une véritable promesse.

Très souvent, le titre est la dernière chose que vous allez écrire, une fois l’ensemble de vos propos posés.

Faire vivre vos messages

Un article est un support dynamique qui doit apporter rapidement des réponses aux lecteurs. Pour rendre votre propos encore plus vivant, n’hésitez pas à donner quelques exemples ou à raconter des anecdotes !

Vous pouvez également enrichir votre article avec des chiffres clés et l’agrémenter d’images, de vidéos ou encore de liens redirigeant vers d’autres contenus de votre site. Le tout étant de varier les formats.

Il est également important d’illustrer votre article. Cela permettra de capter l’attention des internautes et d’en dire plus sur les messages que vous voulez faire passer.

Notre conseil : pour plus de personnalisation et de proximité avec votre cible, utilisez des photos personnelles de votre galerie, musée, collection, etc. Si des personnes figurant dessus sont reconnaissables, veillez à obtenir leur autorisation avant toute diffusion. Vous pouvez sinon recadrer votre photo ou rendre méconnaissable certains protagonistes en les floutant.

Autre possibilité pour illustrer vos propos, il existe des banques d’images gratuites comme Pexel, Iso, FoterPixabay ou Unsplash qui proposent des visuels libres de droit.

Quoi qu’il en soit, vérifiez que le poids de votre image ne soit pas trop lourd au risque de mettre du temps à charger, ce qui pénalisera notamment votre référencement.

Travailler votre référencement

Votre article de blog doit être rédigé de façon à nourrir les moteurs de recherche avec un titre, plusieurs paragraphes, des mots-clés ou expressions-clés, des photos et/ou des vidéos.

Avant de valider et publier votre article, assurez-vous d’avoir bien rédigé :

  • Une balise title : c’est le titre qui va s’afficher sur les moteurs de recherche. Vous pouvez utiliser le même que celui de votre article, à condition qu’il ne dépasse pas 60 caractères.
  • Une meta description : c’est la description qui apparaitra sous le titre de la page de recherche. Elle doit donner envie à l’internaute de cliquer et ne pas dépasser 160 caractères.

 1, 2, 3, prêt ? Partagez !

 Une fois votre article fin prêt, il ne reste plus qu’à le publier et à le diffuser le plus largement possible sur tous vos canaux : liste de diffusion, newsletter, réseaux sociaux[link], etc. Et pensez à bien répondre à tous les commentaires. En plus de montrer une bonne image de votre établissement et d’améliorer le référencement de votre article, vous animerez votre communauté en vous montrant à l’écoute et dans le partage.

Pour conclure, gardez bien en tête qu’un article de blog est un investissement. Cela peut vous sembler fastidieux au démarrage mais une fois rédigé, un article vous apportera toujours des visites et visiteurs. C’est l’outil de communication le plus rentable de tous, et vous aurez tort de vous en priver !